home | Facteurs de pianos en France | liens


 

KRIEGELSTEIN
à Paris (°1831)

FABRIQUE à DROITTECOURT (Oise)

En 1896, l'usine de Paris boulevard Bessières déménage dans l'Oise à Droittecourt. Droittecourt, autrefois usine métallurgique, aujourd'hui fabrique de pianos de M. Kriegelstein.

"Jetons un coup d'oeil en passant sur la fabrique de M. Kriegelstein à Droittecourt, placée, il est vrai, dans le canton de Chaumont, mais tout près de l'usine de Saint-Charles.

Tout le monde connaît la juste réputation des pianos de M. Kriegelstein. Ce qui nous importe, ce n'est pas seulement de noter que la nouvelle fabrique répond à toutes les exigences de l'industrie moderne et que l'organisation de ses chantiers, où sont empilés tous les bois nécessaires à la fabrication des pianos, est irréprochable ;

c'est surtout de signaler la construction de maisons ouvrières, qui en grande partie sont occupées par le personnel de la fabrique, comme à Sérifontaine et à Saint-Charles.


Le mouvement social qui emporte les patrons et directeurs à rechercher le meilleur moyen d'améliorer la situation des travailleurs, a fait, dans notre pays, des progrès qu'il convient de signaler en les soulignant avec joie.

Cette fabrique occupe 60 ouvriers, tous les bâtiments : chantiers, scierie, fabrique, maisons d'habitation, ont été construits par M. Kriegelstein depuis 1896." Annuaire des cinq départements de la Normandie, l'Association normande, 1909, p. 242

Géo Kriegelstein était maire de Sérifontaine en 1911. (Les temps du changement dans le bassin de l'Epte, Document du CREDOP, Centre Régional d'Etudes historiques et Documentaires sur l'Ouest Parisien, p. 2)

Quelques des OUVRIERS à Droittecourt, commune de Sérifontaine (Droittecourt) / à Saint-Ouen, Paris au début du 20ème siècle.

  CAMUS Charles, ouvrier ébéniste dans la maison M. Kriegelstein, à Sérifontaine. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 19/09/1922, p. 9467)

  CHARRIÈRE Joseph, finisseur dans la maison Kriegelstein à Droittecourt. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 12/08/1903, p. 5184)

  DUPUIS Léon-Adrien, machiniste dans la maison Boulé-Kriegelstein, à Sérifontaine. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 02/02/1931, p. 1268)

  GAULT Eugène-Eléonore, ouvrier finisseur en pianos dans la maison Kriegelstein et Cie à Droittecourt, commune de Sérifontaine. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 01/03/1908, p. 1529)

  GAULT Hyacinthe, tableur dans la maison Boulé-Kriegelstein, à Eragny. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 02/02/1931, p. 1268)

 GOUTIÈRE Henri-Eugène, ouvrier barrogier dans la maison Kriegelstein et Ce, à Sérifontaine. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 10/08/1925, p. 7796)

  GOUTIÈRE Louis-Fleurice, contremaître dans la maison Kriegelstein et Cie à Bazincourt. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 03/02/1910, p. 958)

 HUBERT Maximilien Auguste, ex-encaisseur dans la maison Kriegelstein et Cie, à Paris. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 10/08/1925, p. 7799)

 JAMOIS Clément-François, ouvrier dans la maison Kriegelstein et Cie à Sérifontaine. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 22/01/1913, p. 690)

  MAILLARD Alfred-Victor, éclaircisseur dans la maison Dowé-Kriegelstein, à Eragny. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 02/02/1931, p. 1268)

 ROUSSELOT Jean-Pierre, ouvrier vernisseur dans la maison Kriegelstein et Cie, à Saint Ouen. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 10/08/1925, p. 7801)

  SAVE Pierre-Julien, accordeur de pianos dans la maison Boulé-Kriegelstein, à Gisors. (Journal officiel de la République française. Lois et décrets, 02/02/1931, p. 1268)

KRIEGELSTEIN
sur ce site


ARTICLES

INVENTIONS

PUBLICITÉ

EXPOSITIONS

FABRIQUE

Cliquer sur les liens ci-dessus

Pour les références voyez la page
pianos français 1830 - 1839


 © Copyright all rights reserved | contact